Référencement Moteurs Gratuit - Foot RSS AQUARELLE EN LIBERTÉ

L'AQUARELLE

Transparence et
spontanéité...




samedi 18 février 2017

Un Paysage avec Thierry de Marichalar ...

Le week-end dernier, nous avons fait venir Thierry de Marichalar,    l' aquarelliste basque, à Pau, pour une journée de stage. Il était attendu avec impatience... et la journée fut à la hauteur de nos espérances. 
Il nous a laissé choisir un sujet parmi ceux qu'il a déjà traités lors de ses nombreuses sorties en plein air. 

Voici le paysage que nous avons retenu : Il s'agit du village Haro en Rioja : un peu d'architecture, des montagnes en arrière -plan, des herbes, un arbre en contrejour et un joli bazar sous la terrasse !!!
Bref, de quoi s'arracher les cheveux ! Heureusement, Thierry nous a proposé une composition qui simplifiait le paysage et enlevait tout ce qui n'était pas utile. 
Nous avons ensuite travaillé en jus successifs, en pensant surtout à garder de la lumière : sur les toits, les façades au soleil, au sol...

La photo modèle : Haro en Rioja
Voici l'aquarelle que Thierry nous a fait en démonstration : il a décomposé le travail en nombreuses étapes, afin que tout le monde puisse suivre à son rythme.

Thierry de Marichalar : Haro en Rioja

 Et voici nos réalisations... On ne reconnait pas toujours le village, mais avouez qu'ils sont tous lumineux !!!
Je vous laisse apprécier ...
 
Anne Coquéau- Velut

Martine Tournaire

Michèle Vaissière

Nelly Rivière

Anne Marie Traille

Florence Chovin

Jackie Diez

Marcelle Vignau

Nicole Andréani

Françoise Martinez

Jean Dieudonné

vendredi 20 janvier 2017

Stage d'aquarelle à Gelos (Pau) : variations hivernales


Le thème du prochain stage d'aquarelle d'une journée sera "les Variations hivernales"...


Le stage se déroulera à la Mairie de Gelos, dans la belle salle de réunion de la Mairie, de 9h à 17h environ. 
Vous avez le choix entre deux dates : le lundi 20 février ou le mardi 21 février 2017.
Au programme de la journée : des exercices sur les couleurs (les blancs et les gris colorés), les couleurs froides, des petits sujets rapides, un sujet plus complexe. 
Pour ceux qui le souhaitent, nous pourrons partager le repas sur place, façon auberge espagnole.

Il reste encore quelques places pour chaque date. Ne tardez pas trop pour vous inscrire.



 

dimanche 1 janvier 2017

Quelques jours de stage avec Cao Bei An

Grâce à notre amie Yvonne qui a décidé l'aquarelliste Cao Bei An a venir passer quelques jours en Béarn, nous avons pu profiter de ses conseils avisés pour la mise en place d'une aquarelle réussie : croquis,  choix des éléments pour une composition équilibrée, valeurs, couleurs...
Le stage a bien commencé : Bei An était allé acheter une série de cartes postales sur les Pyrénées.
Nous allions enfin pouvoir traiter nos pics et montagnes locales à la manière de Cao Bei An...
Mais c'était sans compter  sur sur esprit indépendant...  Bref, nous n'avons toujours pas eu droit à notre Ossau ou au Vignemale façon chinoise...
Peut-être lors d'un prochain stage ?

Je vais vous montrer les aquarelles que j'ai faites lors de ces journées, accompagnées de la photo qui a servi de base. Mes aquarelles sont pour partie inspirées de cette photo et de la composition que Cao en a tirées (que je ne vous vous montrerai pas sauf pour le canal du midi).

 Apparemment, la composition était trop ouverte sur la gauche. Il a donc rajouté une pente sur la gauche.
Il avait transformé l'Ossau en une montagne à une seule "dent". 

La grosse souche en premier plan a été transformée en une barque chinoise..
Et la verdure des sapins est devenue chez moi un bleu gris... qui était un peu plus turquoise chez lui.
Mon  Ossau n'est pas très réussi...il  a continué à bouger dans l'humide. 
Et les souches sont devenues des rochers... ou une barque !!!
Il reste cette belle trouée de lumière et la majesté des montagnes.


Anne Coquéau- Velut - La barque

Nous avons ensuite réalisé cette vue hivernale de l'Ossau, que j'ai déjà peinte en format panoramique pour l'exposition de Ste Marie de Campan.
 
Pour une fois, Cao n'a pas supprimé ni transformé grand chose.
Son intention était cependant de placer deux ou trois chevaux dans la neige, à côté du lac... Mais la composition n'a pas fonctionné comme il le souhaitait...Du coup, je n'ai pas chercher à mettre de chevaux, qui risquaient de gâcher mon aquarelle. 

L'aquarelle est très simple (semble très simple ...) : le plus difficile a été de faire le foncé du lac, sans qu'il soit opaque. Je m'y suis prise en deux fois et cela se voit.
Mais de loin, on ne voit pas les traces de reprise dans l'eau...


Anne Coquéau- Velut - "Le Lac Gentau"

Nous avons ensuite travaillé à partir de cette carte, qu'Alain Bisoire nous avait fait faire il y a de nombreuses années. Cela ne pouvait qu'être intéressant de comparer les deux façons de traiter un même sujet.


Cao Bei an nous a fait une démonstration éclatante sur la manière de traiter les arbres et la verdure. Peu de détails, un travail par masses et une adaptation des couleurs pour éviter de tomber dans des verts criards...
Impressionnant !
Il a transformé les montagnes dans le lointain, décalé un peu le pont sur la gauche, retravaillé les berges et le ruisseau, et éliminé un des deux petits pontons juste devant le pont;
Il nous a montré comment installer les masses de feuillages à droite et à gauche du pont et simplifier les masses de verdure des berges. Pas facile de mettre juste quelques troncs au bon endroit... 



Anne Coquéau- Velut - Le Pont
J'ai un peu trop "encaisser" mon ruisseau en augmentant la hauteur du pont.. et j'ai fait beaucoup top de détails dans les arbres .
Mais j'aime assez le rendu final et la lumière qui émane des arbres.



Cette vue du Canal du Midi est la dernière aquarelle que j'ai pu terminer, bien qu'il nous ai fait encore deux démonstrations le dernier jour.
Nous sommes plutôt partis de ses démonstrations (celles du jour et une antérieure) que de la carte postale qu'il a utilisée.

Cao Bei An - Le canal du Midi - Version 1
Les deux versions sont intéressantes. Elles n'offrent pas tout à fait la même perspective, ni la même lumière.
Les feuillages ne sont pas traités tout à fait de la même façon.

Ce qui  est certain, c'est que l'alignement des arbres le long du Canal ne l'intéressait pas : trop régulier !!!
Il s'est donc amusé à casser cette trop belle régularité pour laisser la place à un sous- bois autrement fourni.
De même le Canal s'est transformé en une nappe d'eau beaucoup plus large...

Il n'y a que les couleurs du feuillage qu'il ait vraiment respectées...
 
Cao Bei An - Le canal du Midi - Version2

J'ai essayé de retrouvé ce nouvel ordonnancement des arbres... 
Il y a une jolie lumière, mais j'ai fait beaucoup trop de troncs d'arbres et de détails dans les feuillages...
Les reflets des arbres tiennent la route, mais ne sont pas aussi transparents que je l'aurai voulu. 
Bref, encore un sujet qui paraissait très simple en le voyant faire, mais qui a failli tourner très mal...
 
Anne Coquéau- Velut - Le Canal du Midi
 Je n'ai pas eu le temps de reprendre les deux dernières démonstrations que Cao nous a faites le dernier jour, en un temps record... Peut-être un peu plus tard ?

dimanche 27 novembre 2016

Que de chiens !!!

Nous avons travaillé  dernièrement en atelier sur le thème des chiens. 
Comme j'avais de belles photos du chien de ma belle-sœur, Happle, j'ai décidé de le proposer comme sujet de cours.
C'est un berger australien... mais à l'arrivée, nous avons obtenu toutes sortes de chiens..
Mais apparemment, tout le monde a passé un bon moment...
Voici un florilège des travaux des stagiaires... Il ne manque que le son !

Anne Coquéau- Velut - Happle  Version 1 

Anne Coquéau- Velut - Happle  Version 2
 Je crois que la première version est plus proche de l'original...
Mais personnellement, je préfère la seconde : plus douce, le poil traité dans l'humide, plus de mouvement dans les poils; Mais le brun l'a emporté sur le noir... Je pourrai bientôt montrer les deux versions à Happle lui-même et à ses maîtres ! Nous verrons quel sera le verdict ...





lundi 31 octobre 2016

Le calendrier 2017 : des fleurs !


J'ai perpétué cette année encore la tradition du calendrier de fin d'année.
Après le thème "format carré", puis "marine", l'an passé, je vous présente cette année une sélection sur le thème floral.
Vous connaissez déjà un certain nombre des aquarelles présentées, mais peut-être pas toutes...
Il est en vente au prix de 15€. Vous pouvez d'ores et déjà le réserver en me joignant par mail ou par téléphone. 



mercredi 5 octobre 2016

Le Groupe Aquarelle en Liberté expose au Chateau d'Idron...

Pour la seconde fois de l'année, le groupe Aquarelle en liberté expose ses travaux.
Il s'agit d'une partie seulement du groupe, celui qui se retrouve à la Pépinière toutes les semaines. 

Francine Girard a réussi à retenir le Château d'Idron pour une semaine. 
Le cadre du Château,  même en mauvais état, est vraiment intéressant : plusieurs salles, des grandes, des petites, un boudoir...la plupart sont bien éclairées. 
Je vais vous présenter les tableaux que j'y ai installés.
Si vous voulez voir ceux des autres membres du groupe qui exposent, vous pouvez consulter ma page Facebook. (en date du 5 octobre)

Onze aquarellistes exposent : Marie- Noelle Barthou, Anne Coquéau- Velut, Myriem Dauga, Mary Diozède, Jean Dieudonné, Francine Girard, Geneviève Morandini, Yvette Lucas, Georges Dumereau, Michèle Vaissière et Françoise Soucaze.  

Nous avons réussi à mettre des oeuvres très différentes et avons présenté "un travail commun", les Falaises de Guilin, que nous avons peinte d'après une aquarelle de Cao Bei An, que j'ai faite en stage. 
Nous essayons de réaliser une "oeuvre commune" par mois, afin d'entretenir la motivation des troupes. 
Chacun peut proposer un sujet et une interprétation qui servira de base à la séance.
Mais rien n'est obligatoire !

Voici les tableaux que j'ai installés. 

Guilin : études réalisées d'après une aquarelle de Cao Bei An
Anne Coquéau- Velut- Monnaie du pape / Nénuphars / Composition aux grenades
Anne Coquéau- Velut- Coquelicots géants / Coquelicots au vent

Anne Coquéau- Velut- Bouquet rose
Anne Coquéau- Velut-Iris divers / Pavot rose / Danse des capucines
Anne Coquéau- Velut-Le Boudoir du Chateau d'Idron
Anne Coquéau- Velut- Iris
Anne Coquéau- Velut- Rose jaune / Velouté de rose
Anne Coquéau- Velut- Champ de coquelicots / Naissance d'un coquelicot / Volutes

Anne Coquéau- Velut- Iris / Pavot rose / Danse des capucines
Françoise Soucaze / Michèle Vaissière / Mary Diozède / Francine Girard / Myriem Dauga
N'hésitez pas à nous rendre une petite visite.
Ouverture : du lundi au vendredi ; de 15h à 19h

samedi et dimanche : de 10h à 19h
 

dimanche 25 septembre 2016

Deux jours de stage avec Béatrice Morel....


Je n'ai pas encore pris le temps de vous présenter ce que j'ai fait lors de mon stage avec Béatrice MOREL, qui n'a rien à voir avec Jean- Louis Morelle... même si elle utilise la même technique humide dans l'humide.
Cette ancienne architecte d'intérieur a un jour tout quitté pour se lancer dans  l'aquarelle. Elle s'est formée avec Ewa Karpinska, puis  a choisi de se consacrer entièrement à l'art graphique et de devenir professeur de dessin et d'aquarelle.
Elle a plusieurs thèmes de prédilection : les chevaux, la mer, le végétal et surtout elle ose les très grands formats...



Béatrice Morel - Course hippique

Béatrice Morel - Elégance

Béatrice Morel - Fierté

Béatrice Morel - Vague 1

Béatrice Morel - Vague2

Un de ses élèves, Pierre, a bien résumé sa technique :

« LES DIX COMMANDEMENTS DE L'AQUARELLE
Longtemps le papier tu tremperas
Longtemps avant de peindre attendras
Avec soins le pigment déposeras
Ton papier souvent inclineras
Dans le brillant encore des pigments déposeras
A la lumière ton papier surveilleras
Au mi-mat pour ouvrir attendras
Au mat frais sans arrêt ouvriras
Enfin sur les détails insisteras
Le lendemain les auréoles retireras

... Mais jamais tu ne t'aventureras,
sans la recherche d'un croquis de masses... »


Et maintenant, voici les aquarelles que j'ai réalisées durant ces deux jours. 
Tout d'abord, des petits exercices, pour apprendre à mettre des couleurs très foncées et pâteuses, découvrir les différents stades de l'humide et les actions à mener à chaque fois.
Rien de bien nouveau, mais des petits trucs ou des savoirs- faire intéressants.
Et surtout, un retour aux sources, avec un travail avec trois couleurs uniquement : Bleu phtalo / Alizarine cramoisie et gomme gutte.



Anne Coquéau- Velut- Etude de Crins


 Un exercice sur un petit morceau de papier Montval, pour réaliser des crins de cheval...
Trop d'eau !







Anne Coquéau- Velut - Fils de laine

 Et maintenant des fils de laine entrecroisés.










Anne Coquéau- Velut - La corde







Un morceau de corde d'après nature.
 Belle lumière, mais le tressage de la corde n'est pas forcément bon !



Anne Coquéau- Velut- Le coquillage
 Et maintenant quelques travaux plus aboutis.
Tout d'abord, ce coquillage réalisé dès le 1er jour.
Béatrice nous a fait poser des couleurs très pâteuses et très foncées, en laissant quelques blancs purs.

D'où l'impression que le coquillage brille.



Anne Coquéau- Velut - Le Rouleau

Cette vague ressemble à une de celles que je vous ai déjà présentées, et que nous avons tentée en cours, à Gelos.
Elle est faite uniquement à l'aquarelle, même si par endroits, on pourrait penser que j'ai rajouté de l'encre.




Comme elle est faite sur un papier trempé, la difficulté est de lui garder une forme de rouleau.
Le dessin initial est vite oublié sous les couches de couleurs pâteuses. 

Là aussi, je n'ai utilisé que 3 couleurs...Ce qui m'a quand même permis de créer des variétés de bleus et de verts très différents.



Anne Coquéau- Velut - Oeil de chat

Et pour finir, nous avions le choix entre un œil de cheval ou un autre.
J'ai finalement choisi cet œil de chat en très gros plan.
On dirait presque un œil de rapace, avec des plumes lisses plutôt que des poils. 

L'exercice était très intéressant .
Je ne pensais pas que j'arriverais à glisser des clairs au milieu des foncés, ni à faire en sorte que l’œil ne parte pas en fusion. 

Béatrice m'a aussi montré comment reprendre le dessus de l'oeil, qui était trop pâle, après avoir séché le papier complètement et l'avoir remouillé pour pouvoir retravailler. la surface sans insister.
Même pas d'auréole !!!